Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

AVANT-PROPOS

L’essentiel de ce numéro spécial est consacré aux « Vingt ans de la Zone Euro », notre grand débat composé de très nombreux articles venant de nos adhérents de plusieurs pays. Les contributions sont classées en quatre catégories. Celles qui expriment comment cette aventure se place dans le processus d’intégration européenne ; celles qui tentent d’en faire un bilan, généralement critique ; celles qui s’attachent aux politiques économiques et aux projets de meilleure organisation de la Zone, notamment sur le plan de la solidarité financière ; celles enfin, écrites du point de vue des pays associés ou extérieurs à la Zone, qui effectuent des mises en perspective au plan mondial ou se posent des questions d’adhésion ou de retrait. On note l’importance et la qualité des contributions de Pologne, réunies par Krzysztof Malaga.

Par ailleurs, quatre travaux de recherche plus « classiques » sont publiés :

Ayira Korem, de l’Université de Lomé, dans son article : « Déterminants macroéconomiques et institutionnels du chômage dans les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine » fait ressortir les déterminants macroéconomiques et institutionnels de court et long terme du chômage dans les pays de l’UEMOA. Des résultats, il ressort qu’à court terme, le taux d’inflation, le taux de change et la stabilité du gouvernement expliquent le niveau du chômage dans les pays de l’UEMOA. Par ailleurs, à long terme, le taux de chômage est expliqué par la productivité du travail, le taux d’inflation, les dépenses publiques, la corruption et la responsabilité démocratique. Ces résultats confirment la courbe de Phillips qui prédit une relation négative entre l’inflation et le chômage à court terme et soutiennent la thèse de Friedman (1968) et Phelps (1968) selon laquelle il n’existe pas d’arbitrage à long terme.

Pour Sébastien Chevais, de l’EHESS Paris, la Chine a fait le pari de s’ouvrir au monde, à la mondialisation, au sein de laquelle règne une grande disharmonie. Sa recherche intitulée « Evolution du système bancaire chinois : sa voie dans un dispositif global de conquête économique et politique » porte sur le rôle du système bancaire chinois et son évolution. Son particularisme permet de comprendre qu’il constitue un moyen pour la Chine de mettre en œuvre son propre développement économique et financier. Il insiste sur la construction et le processus de décision de son système.

Dans ce numéro