Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

La politique de ciblage d’inflation dans les économies émergentes : une évaluation de l’expérience polonaise (1995-2015)

Jean-Christophe Poutineau
CREM, UMR CNRS 6211, Université de Rennes I, Rennes, France

Gauthier Vermandel
Université Paris-Dauphine & PSL Research University, Paris, France

Auteur correspondant : Jean-Christophe Poutineau, jean-christophe.poutineau@univ-rennes1.fr

Résumé: Cet article évalue le bilan de la politique monétaire polonaise entre 1995 et 2014 à l’aide du cadre d’analyse de la nouvelle économie keynésienne estimé à l’aide de la méthode du maximum de vraisemblance bayésien. Nos résultats montrent que la Banque Nationale de Pologne a été particulièrement réactive à l’inflation puisque l’élasticité du taux d’intérêt à cette variable est de 1,86. L’analyse de la contribution des différents types de choc à l’évo- lution macroéconomique trimestrielle polonaise permet de contraster les facteurs déter- minant les fluctuations de l’activité de ceux affectant l’évolution trimestrielle de l’inflation. Ainsi, les chocs d’offre et de politique monétaire tendent à expliquer la majeure partie des fluctuations de l’activité tandis que les fluctuations du taux d’inflation proviennent de la combinaison des chocs réels d’offre et de demande. Enfin, une seconde série de résultats, fondés sur une analyse contrefactuelle de la période 1995–2014 permet d’observer que la règle de politique monétaire adoptée par la Banque Nationale de Pologne au cours de cette période ne se distingue pas réellement du scenario “agressif ” visant à réagir fortement aux développements inflationnistes et qu’elle a eu un résultat particulièrement efficace sur la stabilisation de l’inflation et de l’activité.

Mots-clés : politique monétaire, règle de Taylor, modèle d’équilibre général intertemporel, estimation bayésienne.

JEL Classification : F32, F34, F36, F44.