Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Influence de la distance technologique sur le coefficient de la loi d’Okun

Jean-Phillippe Boussemart
Université de Lille, CNRS, IÉSEG School of Management, France
jp.boussemart@ieseg.fr
ORCID : 0000-0001-7932-6940

Walter Briec
Université de Perpignan, France
ORCID : 0000-0001-8411-2146

Roger Perman
University of Strathclyde, Department of Economics, United Kingdom
ORCID : 0000-0002-6862-7462

Christophe Tavera
Université de Rennes 1, Faculté des sciences économiques, France
ORCID : 0000-0002-3774-0892


Téléchargez

Résumé : Nous utilisons deux techniques de modélisation complémentaires pour analyser l’influence de la distance technologique des pays sur la force de la relation entre les fluctuations de court terme de l’activité et celles du taux de chômage dans la Loi d’Okun. Il apparait que le coefficient d’Okun est positivement corrélé avec la distance technologique des pays. Plus la distance technologique d’un pays par rapport à la frontière mondiale est grande, plus l’impact des variations de court terme du PIB sur les mouvements conjoncturels du taux de chômage est important. La décomposition de cet impact pour chaque pays de l’échantillon montre que l’effet de l’écart technologique sur corrélation entre les mouvements du PIB réel et de ceux du taux de chômage varie entre les différents pays. Cet effet est par exemple proche de 20% pour le Danemark et la Norvège mais plutôt de l’ordre de 40% pour la Grèce.

Mots-clés : taux de chômage, Loi d’Okun, frontière technologique, écart technologique, modèle d’interaction, modèle à seuil, politique macroéconomique.

Jel Classification : B22, E60, E32, E24, B23.

DOI: https://doi.org/10.18559/RIELF.2020.1.4