Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Soutenabilité de la dette publique post initiative pays pauvres très endettés (PPTE) : une évidence empirique au Togo

Fousséni NAPO
Université de Lomé, Togo
Faculté des Sciences Économiques et de Gestion, Département de l’Économie
fousseni.napo@gmail.com
ORCID : https://orcid.org/0000-0002-8405-0421

Koffi Biova ESSIOMLE
Administrateur des Finances au ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale du Togo
biovaessiomle@gmail.com
ORCID : https://orcid.org/0000-0003-4953-5586

Résumé : L’objectif de ce papier est d’analyser la soutenabilité de la dette publique du Togo à long terme après initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE). La période d’étude couvre de 1994 à 2019. A partir des tests de stationnarité et cointégration, les résultats montrent que la dette du Gouvernement togolais est faiblement soutenable à long terme. En effet, la persistance du déficit budgétaire suite à l’insuffisance de ressources internes pour faire face à la hausse des dépenses budgétaires, notamment celles des dépenses d’investissement, a obligé l’État togolais à faire appel aux emprunts, entraînant alors l’accroissement du niveau de la dette ces dernières années. Au regard de ces résultats, une rigueur budgétaire est plus qu’une nécessité à travers, la contraction des dépenses budgétaires, mais surtout, la fiscalisation progressive du secteur informel et une mobilisation plus accrue des impôts sur le foncier.

Mots-clés : soutenabilité, dette publique, déficit budgétaire, stationnarité, cointégration.

JEL classification : H62, H63, H68.

DOI: https://doi.org/10.18559/RIELF.2021.2.10