Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Investigation empirique des effets non-linéaires de la dette publique sur la croissance économique dans les pays d’Afrique subsaharienne (ASS) dans un contexte de réendettement : cas des pays pauvres très endettes

Essosinam Franck KARABOU

Université de Kara, Togo
Faculté des Sciences Économiques et de Gestion, Département d’Économie
kfranck2008@gmail.com
https://orcid.org/0000-0003-3808-381X

Résumé : Cet article analyse les effets non-linéaires de la dette publique sur la croissance économique dans les pays pauvres très endettés d ’ Afrique subsaharienne (ASS) dans un contexte de ré-endettement. La méthodologie adoptée repose sur un modèle non-linéaire de panel dynamique à effet de seuil [méthode des moments généralisés en première différence
(FD-GMM)]. La période couverte va de 2010 à 2019. Les résultats après estimations révèlent l ’ existence d ’ un seuil de 58,21% en dessous duquel le stock de la dette impacte positivement et de façon significative la croissance économique et au-delà de ce seuil, la dette publique impacte négativement et de façon significative la croissance économique.
Parallèlement à ce résultat de premier ordre, nous constatons également que les variables comme l’ouverture commerciale et, l ’ inflation améliorent la croissance économique en dessous du seuil critique de la dette.

Mots-clés : croissance économique, dette publique, seuil optimal, moments généralisés en première différence (FD-GMM).
JEL classification : F43, H63, C33, O55.

DOI: https://doi.org/10.18559/RIELF.2022.1.5