Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Effets des transferts de fonds internationaux sur l’utilisation du crédit par les exploitants agricoles au mali

Abdoul Karim DIAMOUTENE

Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB) Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FSEG), Mali diamouabk@gmail.com, a2005diamou@yahoo.fr
ORCID : 0000-0003-1049-6735

Résumé : Cet article vise à analyser les effets des transferts de fonds des migrants internatio- naux sur l’utilisation du crédit par les exploitants agricoles au Mali. La méthode des scores de propension a été utilisée pour corriger l’endogénéité liée aux transferts de fonds. L’étude concerne 9040 exploitants dont les données sont issues de l’enquête Agricoles de Conjonc- ture Intégrée pour la campagne agricole 2017–2018. Les résultats révèlent une absence d’effet des transferts de fonds sur l’utilisation du crédit global par les exploitants agricoles. Cependant, les résultats selon les sources montrent un effet négatif pour le crédit formel en raison du crédit intrants et semences de la Compagnie Malienne de Développement des Textiles (CMDT). Les crédits institutionnels (banque et microfinance) et informels ne se sont pas révélés significatifs. Cette absence d’effet, du côté des prêteurs institutionnels, est liée à la l’inutilisation du canal des prêteurs formels pour l’envoi de fonds et par le niveau élevé du risque de l’activité agricole, d’une part, et par l’incapacité des établissements financiers de développer des produits adaptés aux besoins des exploitants. Du côté des prêteurs informels, elle se justifie par l’insuffisance des montants des transferts obligeant les exploitants à toujours recourir à ce marché.

Mots-clés : crédit, transferts, Mali.

JEL Classification : F37, G21, O16.

DOI: https://doi.org/10.18559/RIELF.2021.1.9