Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

Diplômes et emplois informels au Niger : les enseignements de l’enquête nationale sur l’emploi et le secteur informel

Malam Maman Nafiou
Maître de Conférences Agrégé
Université Abdou Moumouni de Niamey (NIGER)
mnafiou@yahoo.fr

Résumé :

Cet article se propose d’identifier les déterminants de l’emploi informel, en mettant l’accent sur l’effet des types de diplômes. Exploitant les données de l’enquête nationale sur l’emploi et le secteur informel (ENESI, 2012) de l’Institut National des Statistiques du Niger et à l’aide de la méthode du Probit, l’article montre que les travailleurs ayant été à l’école, tous niveaux confondus, ont plus de chance de sortir de l’informel que ceux qui n’ont jamais fréquenté ; mieux, cette chance de sortie s’accroit avec le niveau d’études. En outre, plus un père est instruit, moins son enfant exerce dans l’informel. Par ailleurs, l’éducation du père est la principale différence entre les déterminants de l’emploi informel entre les milieux urbain et rural. Enfin, les régions qui ont les plus faibles taux bruts de scolarisation sont aussi celles qui offrent le plus d’opportunités d’activités informelles.

Mots clés : emploi informel, Probit, déterminants, genre, niveaux d’études.

Code JEL : E26, I26, J 21